bactériose vaginale

Infection vaginale et antibiotiques



Les infections vaginales peuvent être causées par plusieurs facteurs. L'une des causes d'infection la plus courante est l'usage d'antibiotiques. Découvrez comment les antibiotiques peuvent perturber l'équilibre vaginal et comment prévenir les inconforts vaginaux liés aux effets secondaires d'une antibiothérapie.

Comment fonctionnent les antibiotiques contre les infections vaginales?

Les antibiotiques sont un groupe de médicaments qui agissent sur les bactéries en les supprimant ou en stoppant leur croissance, jugulant ainsi l'infection et aidant notre corps à repousser la maladie. Ce type de médication est très (trop) largement utilisé, d'un mal de gorge aux infections d'organe. Bien que les antibiotiques soient sûrs et efficaces, ils ne sont pas très sélectifs c'est-à-dire qu'ils tuent non seulement les bactéries qui attaquent notre organisme mais également les bonnes bactéries qui vivent normalement dans et sur notre corps. Ces bonnes bactéries sont nécessaires à une bonne santé. Leur disparition est donc un effet secondaire indésirable bien connu de l'antibiothérapie.

Infections vaginales après antibiotiques

Réduire le nombre de bonnes bactéries laisse trop souvent la place au développement des mauvaises. C'est pourquoi il est commun pour les femmes d'avoir une bactériose vaginale ou une mycose vaginale directement après une antibiothérapie. Lors d'une bactériose vaginale, il n'est pas forcément nécessaire de recourir à une antibiothérapie en première approche. En effet, ce type de traitement favorise la récidive une fois la thérapie terminée. Ceci est dû au déséquilibre de la flore vaginale endommagée par les antibiotiques. Un traitement avec un gel vaginal permettant d'optimiser le pH vaginal en favorisant le développement des lactobacilles (bactéries indispensables à l'équilibre vaginal) est à privilégier. Toutefois, si une antibiothérapie est nécessaire, il est recommandé, une fois terminée, de la compléter avec un prébiotique. Le prébiotique prévient les risques de récidive en stimulant la croissance des lactobacilles vaginaux et en optimisant le milieu pour faire barrière durablement aux mycoses et bactérioses vaginales.

Que faire pour prévenir?

Pour vous protéger des infections vaginales causées par les antibiotiques, utilisez un produit contenant des prébiotiques*. Les prébiotiques stimulent la croissance des bonnes bactéries et aident la flore vaginale à récupérer après une antibiothérapie. De cette façon, les prébiotiques peuvent aider à prévenir les infections vaginales causées par les antibiotiques ou d'autres facteurs. De plus, les prébiotiques peuvent accélérer le processus de rétablissement même après que les symptômes (démangeaisons vaginales, irritations vaginales, pertes blanches etc.) soient déjà apparus.

*A ne pas confondre avec les probiotiques. Les probiotiques amènent des bactéries étrangères à l'organisme alors que les prébiotiques stimulent la production de vos propres bactéries protectives.
Infections vaginales - infection vaginale