Infections vaginales récurrentes…que faire?


Odeurs désagréables, pertes vaginales excessives et démangeaisons: malheureusement, la plupart des femmes devront faire face à une infection vaginale ou à un inconfort de la zone intime tôt ou tard. Mais pour certaines d’entre nous, ce n'est pas une situation unique. La réapparition d'infections vaginales peut avoir un grand impact sur notre qualité de vie ; pour ne pas dire sur notre santé. Alors, comment pouvons-nous savoir si nous avons une infection vaginale à répétition et que pouvons-nous faire?


Est-ce que j’ai une infection vaginale récurrente?

Les infections vaginales qui se répètent au quotidien sont perturbantes. Il ne s’agit pas uniquement de l’inconfort qu’elles nous donnent, mais également des situations embarrassantes. En effet, quand bien même à notre époque l’abord de la sexualité est un peu plus ouverte, les problèmes intimes sont malgré tout et malheureusement encore tabou ou difficiles à aborder. Ainsi, demander conseil pour traiter des démangeaisons vaginales, des douleurs ou encore des pertes vaginales paraît parfois difficile. C’est à se demander si nous devons « souffrir » en silence…
Ajoutez encore à cela que chaque vagin est différent et qu’il peut alors être difficile de déterminer si vous êtes dans un cas d’inconfort, ou d’une réelle infection vaginale. Parfois les symptômes ressentis ne sont que des signaux d’inconforts cependant il arrive qu'ils annoncent une sérieuse infection vaginale.
Une bonne façon de garder le contrôle de votre santé vaginale est de régulièrement vérifier vos pertes vaginales au niveau des modifications de la couleur, de l'odeur ou encore de la texture. Il est également important de maintenir des frottis réguliers. Si vous remarquez des changements significatifs de vos pertes vaginales, ou d'autres symptômes comme des saignements, des démangeaisons, des sensations de brûlure, il est alors préférable de consulter votre médecin. Sitôt que vous connaissez le fonctionnement de votre santé vaginale, vous pouvez alors agir vous-mêmes pour vous débarrasser de votre inconfort vaginal.


Quelles sont les infections vaginales fréquentes ?

La bactériose vaginale

La bactériose vaginale est causée par un déséquilibre dans des bactéries naturellement présentes dans votre vagin, les lactobacilles. Il est facile de la reconnaître par le symptôme principal : des pertes avec une odeur de poisson.
La bactériose vaginale est plus qu’un simple inconfort :
  • la présence des micro-organismes qui peuvent causer la Trichomonase
  • un risque accru d’accouchement prématuré durant la grossesse
  • un risque plus important d’être infectée par des maladies sexuellement transmissibles (MST)
  • C'est pourquoi il est conseillé aux femmes qui présentent des symptômes de bactériose vaginale de les traiter.Apprenez-en plus sur la bactériose vaginale ici:
  • https://www.multi-gyn.ch/fr/infections-fr/tout-savoir-bacteriose-vaginale/
  • https://www.multi-gyn.ch/fr/prevention-fr/difference-entre-bacteriose-vaginale-et-mycose-vaginale/
  • https://www.multi-gyn.ch/fr/infections-fr/bacteriose-vaginale/


  • La mycose vaginale

    Une infection de type mycose vaginale (également appelée « candidose ») a lieu en présence du champignon Candida albicans. Ceci peut arriver lorsque sa source de nourriture, le sucre dans les cellules de la paroi vaginale, est plus abondante que d'habitude. Ceci est le cas durant la deuxième moitié de votre cycle menstruel, mais également en cas de grossesse et quand vous utilisez des pilules contraceptive. Consommer beaucoup de sucre et de produits laitiers peut également avoir une incidence. Ainsi, avec autant de causes du quotidien, il n’est donc pas étonnant que le candidose soit une infection vaginale commune.
    Les symptômes les plus courants d’une mycose vaginale sont :
  • des pertes vaginales épaisses, blanches (souvent comparées à du cottage cheese)
  • des démangeaisons vaginales et des irritations du vagin et de la vulve
  • des rougeurs de la zone intime
  • une sensation de brûlure, particulièrement durant les rapports sexuels ou à la miction
  • Apprenez plus sur la mycose vaginale:
  • https://www.multi-gyn.ch/fr/infections-fr/mycose-vaginale/
  • https://www.multi-gyn.ch/fr/prevention-fr/difference-entre-bacteriose-vaginale-et-mycose-vaginale/
  • https://www.multi-gyn.ch/fr/prevention-fr/blog-demangeaisons-vaginales-est-ce-une-mycose/


  • Quel est l’impact des inconforts vaginaux récurrents?

    Les inconforts vaginaux ne sont pas toujours synonymes d’infection vaginale. Cependant, si vous souffrez d’inconforts vaginaux récurrents, il est important de prendre des mesures les soulager et les traiter. En effet, des inconforts récurrents de la zone intime peuvent induire d’autres situations négatives sur la santé mentale ou encore physique.

    Qu’en est-il de la santé mentale?

    Quotidiennement, nous sommes bombardées d’images idéalisées tout autour de nous; il est de plus en plus difficile de maintenir voire d’entretenir une image de soi saine. Ceci représente même un véritable défi lorsqu’on est préoccupée par des inconforts vaginaux, qui sont souvent tabou ou difficile à aborder ouvertement. Si vous luttez avec des inconforts intimes à répétition, vous pourriez développer alors une attitude négative vis-à-vis de votre vagin et peut-être même envers vous-même. Vous pourriez penser que vous vous plaignez trop, par exemple. Cette sorte d'image de soi négative peut influencer votre relation avec votre partenaire, mais également votre entourage.

    Et la santé physique?

    Pour la plupart des femmes, la pénétration sexuelle joue un rôle clé dans leur vie sexuelle. Les inconforts vaginaux récurrents comme des douleurs vaginales, des démangeaisons, des pertes vaginales excessives, peuvent vous faire sentir moins confiante en vous voire même vous donner moins d’appétit sexuel. Si vous vous sentez moins stimulée, vous produirez alors moins de lubrification naturelle et pourrez alors avoir des difficultés à vous détendre. Cette situation est non seulement désagréable mais peut aboutir à des rapports sexuels douloureux qui peuvent endommager vos tissus vaginaux.
    Et cela peut également induire une nouvelle récurrence de votre problématique d’inconfort vaginal créant ainsi une spirale.


    Cassez donc le cercle vicieux de l’inconfort vaginal

    Briser le cercle vicieux des inconforts vaginaux à répétition a un effet positif sur votre santé mentale et physique autant dans l’immédiat qu’à long terme. Il ne s’agit pas de diaboliser la situation mais de trouver une solution pour améliorer votre quotidien. Mais comment faire ?

    Améliorez votre routine d’hygiène vaginale

    Il ne s’agit pas forcément de laver plus souvent votre zone intime mais de le faire avec des produits adaptés à la zone.
    Le maintien de l'équilibre de votre flore vaginale peut aider à vous rendre moins susceptible aux infections vaginales récurrentes comme la bactériose vaginale ou la mycose vaginale. Un lavage fréquent de la zone intime avec un savon donne à penser qu’il s’agit d’une bonne façon de garder votre intimité propre, mais l'opposé est également (et malheureusement) vrai. Le savon est alcalin, donc il dérange l'équilibre du pH de votre vagin. Si vous utilisez actuellement du savon, du bain moussant ou un produit semblable, envisagez de vous laver avec de l’eau claire, simplement ou avec un produit adéquat, sans savon et avec un pH adapté à la zone intime.

    Revoyez votre alimentation quotidienne

    Comme il est dit plus haut, le champignon Candida albicans prospère grâce au sucre présent sur les parois vaginales. Une manière d’empêcher ceci est en modifiant votre régime alimentaire avec de petits gestes, par exemple en limitant votre consommation de sucres, d’édulcorants et de produits laitiers. Vous donnerez ainsi moins de nourriture au Candida albicans pour qu’il se développe.

    Envisagez les solutions de soins personnels (selfcare)

    Les suggestions indiquées plus haut sont des étapes pour l’amélioration de votre santé vaginale à long terme. Si vous recherchez le soulagement le plus immédiat possible, vous pourriez vouloir optez pour une solution du soin personnel (self-care).
    Ainsi, si vous luttez contre une bactériose vaginale à répétition, Multi-Gyn ActiGel peut aider. Multi-Gyn ActiGel traite la bactériose vaginale, soulage immédiatement les symptômes de l’infection, équilibre la flore vaginale et prévient la récurrence.
    Et si la mycose vaginale se répète? Multi-Gyn FloraPlus fournit un traitement efficace et soulage immédiatement les symptômes d’une infection de type mycose vaginale. Et, contrairement aux traitements antimycosiques, Multi-Gyn FloraPlus vous aide à éviter les mycoses vaginales à répétition en soutenant la flore vaginale naturelle.
    Pour plus d'informations sur d'autres options de soins « self-care », consultez votre gynécologue.